QUI VEUT LA PEAU DE ROGER RABBIT ?

Ciné-Classiques

Roger Rabbit est au trente-sixième dessous. Autrefois sacré star du cinéma d’animation, le lapin blanc est fortement préoccupé pendant les tournages depuis qu’il soupçonne sa femme, la sublime Jessica Rabbit, de le tromper. Le studio qui emploie Roger décide d’engager un détective privé, Eddie Valliant, pour découvrir ce qui se cache derrière cette histoire bien plus complexe qu’il n’y paraît.

À partir de 8 ans
Comédie animée de Robert Zemeckis
Avec Bob Hoskins, Christopher Lloyd
États-Unis
1988 – 1h43mn – VF
Rex Nouméa
Samedi 17/10 à 18h45
Séance de clôture

Infos en +

Robert Zemeckis se voit confier la réalisation du film après avoir réalisé le premier opus de Retour vers le Futur et À la poursuite du diamant vert. Au-delà de la prouesse technique, Qui veut la peau de Roger Rabbit ? représentait avant tout un véritable défi artistique : réunir dans le même film les personnages d’animation des écuries Warner et Disney : Mickey et Bugs Bunny. mais également Donald et Daffy, les deux canards vedettes de Disney et Warner…
Pour donner vie aux toons de Toonville, Richard Williams a dirigé une équipe de 326 animateurs, nécessaires à la réalisation des 82 080 dessins du film.

Le film recevra en 1989 les Oscars des Meilleurs effets spéciaux, des Meilleurs effets sonores et du Meilleur montage, tandis qu’une statuette spéciale est venue récompenser l’impressionnant travail de Richard Williams pour la direction de l’animation et la création des personnages animés.

Le tunnel utilisé dans Retour vers le futur II pour filmer la scène où Marty McFly tente de subtiliser l’almanach à Biff Tannen dans sa voiture est celui conduisant vers la ville des Toons (ToonTown) dans Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (réalisé par Robert Zemeckis un an plus tôt).

Bande annonce