100 KILOS D’ÉTOILES

Longs métrages en personnages réels

Loïs, 16 ans, n’a qu’un rêve depuis toute petite : devenir spationaute… s’envoler loin de cette Terre où elle se sent si étrangère. Mais elle a beau être surdouée en maths et physique, il y a un problème : Loïs pèse 100 kilos… Alors que tout semble perdu, Loïs rencontre Amélie, Stannah, et Justine, trois adolescentes abîmées comme elle par la vie, prêtes à tout pour partir avec elle dans l’espace… Un film sensible, joyeux, profond et engagé.

À partir de 12 ans
Comédie dramatique de Marie-Sophie Chambon
Avec Laure Duchêne, Angèle Metzger, Pauline Serieys,
Isabelle De Hertogh
France
2019 – 1h28mn – VF
Rex Nouméa
Dimanche 11/10 à 18h et mercredi 14/10 à 13h
Discussion 

Atelier sciences de l’espace

avec Symbiose

Infos en +

Avant de réaliser 100 kilos d’étoiles, Marie-Sophie Chambon avait signé plusieurs courts-métrages, notamment Princesse (Grand Prix du Jury du festival de Saint Jean De Luz) en 2014. Il s’agit d’un prequel de 100 kilos d’étoiles dans lequel on retrouve Loïs à l’âge de 8 ans, en surpoids, qui rêve d’être une princesse. À la fin, elle troquera sa robe contre le costume d’une astronaute. L’envie de montrer des personnes « hors-normes » n’est donc pas nouvelle pour la réalisatrice…

 

Pour les besoins du film, l’équipe de tournage a réellement lancé deux ballons-sondes dans l’atmosphère, avec l’aide de l’association Planète Sciences. D’autre part, certaines scènes du film ont été tournées dans les vrai locaux du Centre National d’Etudes Spatiales (partenaire du film) à Toulouse.

Durant l’écriture du film, la réalisatrice s’est directement inspirée du C’Space, une campagne nationale de lancements de fusées dédiée aux étudiants et aux clubs de jeunes passionnés d’espace. Ce sont d’ailleurs les vrais participants du C’Space qui sont venus faire de la figuration pour le concours auquel participent les héroïnes du film.

Bande annonce